Data Center Réseautage

Le 4 juin 2024

Data center la mise en réseau fait référence à l'interconnexion de diverses ressources de réseau au sein d'un data center, dont servers, périphériques de stockage et infrastructure réseau. Il optimise la communication et l'échange de données pour garantir des performances efficaces, la haute disponibilitéet évolutivité.

ce qui est data center de mise en réseau

Quel est Data Center La mise en réseau?

Data center le réseautage englobe le système complexe de ressources et d'infrastructures de réseau au sein d'un data center qui garantissent une communication et un échange de données transparents entre servers, périphériques de stockage et autres composants réseau. Il vise à optimiser les performances, à garantir une haute disponibilité et à prendre en charge l'évolutivité pour répondre aux demandes croissantes de données.

Data center la mise en réseau implique des technologies et des méthodologies sophistiquées, notamment la mise en réseau définie par logiciel (SDN), qui permet la gestion dynamique et automatisée des ressources réseau via des contrôles logiciels. De plus, les technologies de virtualisation créent des instances virtuelles de ressources physiques, améliorant ainsi l'utilisation des ressources et flexabilité. Intégration avec cloud les services s'étendent encore data center capacités de mise en réseau, permettant hybride et multi-cloud environnements où les ressources peuvent être gérées efficacement sur site et cloud les plates-formes.

Comment Data Center Un travail de réseautage ?

Data center la mise en réseau implique une série d'étapes pour établir, maintenir et optimiser l'infrastructure interconnectée au sein d'un data center:

  1. Conception et planification du réseau. Cette première étape consiste à concevoir l'architecture du réseau pour répondre aux besoins spécifiques du data center. Cela comprend la sélection de la topologie appropriée, la détermination des types et des emplacements des périphériques réseau et la planification de l'évolutivité, de la redondance et de la sécurité.
  2. Déploiement matériel. Au cours de cette phase, les périphériques réseau physiques tels que routeurs, commutateurs et pare-feu sont installés. Ces appareils sont stratégiquement placés pour garantir une connectivité et des performances optimales.
  3. Câblage et connectivité. Les câbles réseau sont disposés pour connecter tous matériel Composants. Cela inclut à la fois le câblage intra-rack, qui connecte les appareils au sein du même racket le câblage inter-rack, qui connecte différents racks.
  4. Configuration des périphériques réseau. Une fois le matériel en place, les périphériques réseau sont configurés. Cela implique la mise en place adresses IP, protocoles de routage, VLAN (Virtual Local Area Networks) et autres configurations nécessaires pour garantir une bonne communication entre les appareils.
  5. Mise en place de mesures de sécurité. Des protocoles et des mesures de sécurité sont mis en œuvre pour protéger le réseau contre les accès non autorisés et les menaces potentielles. Cela inclut la mise en place de pare-feux, de systèmes de détection/prévention des intrusions (IDS/IPS), et la mise en œuvre chiffrement et authentification mécanismes.
  6. Intégration de réseaux définis par logiciel (SDN). SDN est intégré pour permettre une gestion et un contrôle centralisés du réseau via des applications logicielles. Il offre flexabilité et facilité de gestion du réseau, permettant des ajustements dynamiques pour répondre à l’évolution des demandes.
  7. Virtualisation. Les technologies de virtualisation de réseau sont déployées pour créer des ressources de réseau virtuel. La virtualisation permet une utilisation plus efficace des ressources physiques et une gestion plus facile du trafic réseau.
  8. Tests et optimisation. Le réseau est soumis à des tests rigoureux pour garantir qu'il répond aux normes de performance et de fiabilité. Tous les problèmes identifiés sont résolus et des optimisations sont apportées pour améliorer l'efficacité et les performances.
  9. Suivi et gestion. Une surveillance continue du réseau est établie pour suivre les performances, détecter les problèmes et garantir un fonctionnement optimal en continu. Les outils et protocoles de gestion de réseau sont utilisés pour gérer et entretenir le réseau.
  10. Mise à l'échelle et mise à jour. L' data center grandit, le réseau doit être adapté en conséquence. Cela implique l'ajout de nouveaux appareils, la mise à niveau de l'infrastructure existante et la mise à jour des configurations pour répondre à la demande accrue et aux nouvelles technologies.

Data Center Types de réseaux

Data center les réseaux sont conçus pour prendre en charge divers types de connexions et de besoins de communication au sein et entre data centers. Chaque type de réseau joue un rôle crucial pour garantir un transfert de données efficace, des performances élevées et une connectivité fiable. Voici les principaux types de data center réseaux et leurs explications.

LAN (réseau local)

A Réseau local (LAN) dans un data center connecte divers appareils dans une zone géographique limitée, par exemple au sein d'un même bâtiment ou d'un campus. Il facilite la communication à haut débit entre servers, systèmes de stockage et autres périphériques réseau, permettant un transfert de données et un partage de ressources efficaces. Les réseaux locaux se caractérisent généralement par leur haute bande passante et une faible latence, ce qui les rend idéaux pour gérer le trafic de données interne d'un data center. Ils utilisent souvent Ethernet et peut être configuré pour prendre en charge les réseaux locaux virtuels (VLAN) afin de segmenter le trafic réseau et d'améliorer la sécurité et les performances.

SAN (réseau de zone de stockage)

A Réseau de stockage (SAN) est un réseau spécialisé à haut débit offrant un accès au stockage consolidé au niveau des blocs. Les SAN sont utilisés pour améliorer les performances et la disponibilité des périphériques de stockage en les séparant du réseau de données général, réduisant ainsi la congestion du trafic et latence. Ils permettent plusieurs servers pour se connecter à un pool partagé de ressources de stockage, permettant une gestion efficace des données, une protection améliorée des données et une haute disponibilité. Les SAN utilisent généralement les protocoles Fibre Channel, iSCSI ou NVMe-oF pour garantir un transfert de données rapide et fiable entre les périphériques de stockage et servers.

WAN (réseau étendu)

A Réseau étendu (WAN) connecte data centers à travers différents emplacements géographiques, permettant une communication longue distance et un transfert de données. Les WAN sont cruciaux pour les entreprises disposant de plusieurs data centers ou bureaux distants qui ont besoin de partager des données et des ressources. Ils utilisent diverses technologies telles que MPLS, VPN, et des lignes louées dédiées pour garantir une connectivité sécurisée et fiable sur de grandes distances. Les WAN aident à reprise après sinistre, la réplication des données et l'équilibrage de charge jusqu'à XNUMX fois data centers, garantissant la continuité et la haute disponibilité des services sur plusieurs sites.

DCI (Data Center Interconnexion)

Data Center Les technologies d'interconnexion (DCI) relient plusieurs data centers pour créer un système unifié et distribué data center environnement. DCI est essentiel pour redondance des données, l'équilibrage de charge et la reprise après sinistre, permettant un flux de données transparent et une disponibilité des applications sur différents sites. DCI peut être mis en œuvre à l’aide de diverses méthodes telles que la fibre noire, le WDM (Wavelength Division Multiplexing) et les solutions basées sur IP. Il garantit une bande passante élevée, une faible latence et une connectivité sécurisée entre data centers, prenant en charge l'évolutivité et flexabilité requise pour le moderne data center opérations.

Réseaux de superposition

Les réseaux superposés sont des réseaux virtuels construits au-dessus d'une infrastructure de réseau physique, offrant flexabilité et évolutivité pour data center la mise en réseau. Ils utilisent des techniques d'encapsulation telles que VXLAN (Virtual Extensible LAN) et NVGRE (Network Virtualization using Generic Routing Encapsulation) pour créer des réseaux virtuels pouvant s'étendre sur plusieurs réseaux physiques. Les réseaux superposés permettent de séparer le trafic réseau virtuel du trafic réseau physique, permettant une utilisation plus efficace des ressources réseau, une gestion simplifiée et une sécurité renforcée. Ils sont particulièrement utiles dans cloud et les environnements multi-locataires où l'isolation et l'évolutivité sont essentielles.

Data Center Avantages du réseautage

Data center le réseautage offre de nombreux avantages qui améliorent data center la performance globale, la fiabilité et l'efficacité des opérations. Ces avantages garantissent que data centerLes s peuvent répondre aux demandes évolutives des entreprises modernes, en fournissant une base solide pour les applications et services critiques :

  • Haute performance. Data center la mise en réseau garantit un transfert de données à haut débit et une communication à faible latence entre servers, systèmes de stockage et autres périphériques réseau. Ces hautes performances sont essentielles pour gérer de gros volumes de données et exécuter efficacement des applications gourmandes en ressources. Les technologies réseau avancées telles que l'Ethernet à large bande passante et les protocoles de stockage rapides contribuent à ces performances améliorées, prenant en charge le bon fonctionnement des applications critiques pour l'entreprise.
  • Évolutivité L'évolutivité est un avantage clé de la modernité data center mise en réseau, permettant aux entreprises d'étendre facilement leur infrastructure à mesure que la demande augmente. Avec des architectures réseau évolutives, des serverLes périphériques de stockage, de stockage et de mise en réseau peuvent être intégrés sans interruption significative. Ce flexLa capacité garantit que data centerLes entreprises peuvent s'adapter aux charges de travail croissantes et aux nouvelles technologies, tout en maintenant des performances et une disponibilité optimales.
  • Fiabilité et redondance. Data center la mise en réseau assure la fiabilité grâce à des chemins redondants et des mécanismes de basculement. En mettant en œuvre plusieurs connexions et backup Systèmes, data centers garantissent un fonctionnement continu même en cas de panne matérielle ou de problèmes de réseau.
  • Sécurité. Une sécurité renforcée est un avantage fondamental de data center la mise en réseau. Des mesures de sécurité avancées telles que des pare-feu, des systèmes de détection et de prévention des intrusions (IDS/IPS) et des protocoles de cryptage protègent les données contre tout accès non autorisé et cybermenaces. Segmentation du réseau via des VLAN et micro-segmentation isole davantage les données sensibles et réduit la surface d'attaque, garantissant que les informations critiques restent sécurisées.
  • Utilisation efficace des ressources. L'utilisation efficace des ressources est obtenue grâce à la virtualisation et aux technologies de réseau définies par logiciel. En abstraction et en mutualisant les ressources réseau, data centers optimiser leur utilisation, en réduisant les déchets et en améliorant l’efficacité globale. Les réseaux virtuels permettent une allocation dynamique des ressources en fonction des besoins actuels, ce qui entraîne de meilleures performances et des économies de coûts.
  • Gestion centralisée. La gestion centralisée simplifie le contrôle et la surveillance de l'infrastructure réseau. Grâce aux outils de gestion centralisés, les administrateurs peuvent facilement configurer, surveiller et gérer l'ensemble du réseau à partir d'une seule interface. Cette approche rationalise les opérations du réseau, améliore les temps de réponse aux problèmes et améliore les performances et la fiabilité globales du réseau.
  • Support pour cloud l'intégration. Data center la mise en réseau prend en charge une intégration transparente avec cloud services, permettant roues hybrides et multi-cloud environnements. Cette capacité permet aux entreprises de tirer parti des avantages des deux sur place et cloud ressources, telles que l'évolutivité, flexabilité et rentabilité. Avec un réseau robuste, data centers peuvent gérer efficacement le flux de données entre privé et public clouds, garantissant des performances et une utilisation optimales des ressources.
  • Collaboration et communication améliorées. L'amélioration de la collaboration et de la communication est facilitée par des data center la mise en réseau. Des réseaux fiables et à haut débit permettent un partage transparent des données et une communication en temps réel entre différents départements et sites. Cette connectivité améliorée permet une meilleure collaboration sur les projets, une prise de décision plus rapide et une productivité globale améliorée dans l'ensemble de l'organisation.

Anastasie
Spasojevic
Anastazija est une rédactrice de contenu expérimentée avec des connaissances et une passion pour cloud l'informatique, les technologies de l'information et la sécurité en ligne. À phoenixNAP, elle se concentre sur la réponse à des questions brûlantes concernant la garantie de la robustesse et de la sécurité des données pour tous les acteurs du paysage numérique.