Qu'est-ce qu'un bit ?

2 avril 2024

Un bit est l’unité d’information la plus élémentaire en informatique et en communications numériques. Le mot « bit » est une contraction de « chiffre binaire », le plus petit élément de données d'un ordinateur. Un bit a une seule valeur binaire, 0 ou 1.

Malgré sa simplicité, le bit constitue la base de tous les processus informatiques et de données numériques. Les données et instructions complexes sont représentées à l'aide de combinaisons de bits, permettant aux ordinateurs d'effectuer un large éventail de tâches, depuis des calculs simples jusqu'à des simulations complexes.

Comment fonctionne un peu ?

À la base, un bit est une représentation de deux états ou valeurs distincts, souvent interprétés comme de rabais et on, 0 et 1ou non et oui. Ces valeurs binaires sont fondamentales pour l’électronique numérique et l’informatique car elles peuvent être facilement représentées par deux états physiques distincts, ce qui rend leur mise en œuvre pratique avec la technologie actuelle.

Voici un aperçu du fonctionnement des bits dans différents contextes.

Circuits électriques

Dans les ordinateurs électroniques, les bits sont représentés à l'aide d'états de charge électrique : un niveau de tension élevé peut représenter un 1 (activé) et un niveau de tension faible peut représenter un 0 (arrêt). Cette représentation binaire est fiable et facile à distinguer, réduisant ainsi le risque d'erreurs de traitement et de stockage des données.

Stockage

Sur les périphériques de stockage magnétiques et optiques (comme les disques durs et les CD), les bits sont enregistrés sous forme de variations de l'orientation magnétique ou de variations de la réflectivité du matériau. L'appareil lit ensuite ces changements physiques pour récupérer les données stockées, traduisant ainsi les états physiques en informations binaires qu'un ordinateur peut comprendre.

Transmission de données

Pour la transmission de données sur des réseaux, les bits sont souvent représentés par des variations des propriétés du signal, telles que la fréquence, la phase ou l'amplitude. Par exemple, un changement dans la phase du signal peut représenter un passage de 0 à 1 ou vice versa. Ces méthodes permettent la transmission efficace de données binaires sur une variété de supports.

Opérations logiques

Au niveau fonctionnel, les bits sont les unités fondamentales sur lesquelles les opérations logiques sont effectuées. Des opérations telles que AND, OR, NOT, XOR, etc. opèrent sur des bits pour effectuer des calculs. Ces opérations sont les éléments constitutifs de fonctions arithmétiques et logiques plus complexes dans les ordinateurs.

Représentation numérique

En pratique, les bits sont regroupés pour former des unités de données plus grandes, telles que octets (généralement 8 bits). Ces groupes plus importants représentent et manipulent des informations plus complexes, telles que des nombres, du texte, des images et des sons, dans un format numérique.

Bit contre octet

Les termes « bit » et « octet » sont fondamentaux pour comprendre l’informatique et les informations numériques, mais ils font référence à des quantités de données différentes.

Un bit est la plus petite unité de données dans un ordinateur et peut avoir une valeur de 0 ou 1, servant de base à toutes les données numériques. Les bits individuels sont utilisés pour représenter et manipuler des données au niveau le plus bas de l'informatique, représentant des informations à deux états, telles que activé/désactivé, oui/non ou vrai/faux. Ils sont fondamentaux dans les opérations logiques et les schémas de codage binaire.

Un octet, quant à lui, est une unité d’information numérique traditionnellement composée de 8 bits. La taille d'un octet n'était historiquement pas fixe mais est devenue standardisée à 8 bits dans les environnements informatiques modernes. Les octets servent d'unité d'adressage de base pour de nombreuses architectures informatiques. Ils constituent une unité de traitement plus pratique pour de nombreux systèmes informatiques car ils peuvent représenter une plage de valeurs beaucoup plus large (par exemple, 256 valeurs distinctes, de 0 à 255, dans un octet de 8 bits).

Les octets sont utilisés pour coder un seul caractère de texte dans de nombreux schémas de codage, tels que ASCII, ou pour représenter directement de petits nombres. Ils servent également de base à des unités de mesure plus grandes en informatique, telles que kilo-octets (Ko), mégaoctets (Mo), gigaoctets (Go), etc., qui sont utilisés pour quantifier la taille des fichiers, la capacité de la mémoire et le stockage des données.

Bit contre octet : principales différences

  • granularité. Un bit est le niveau de données le plus granulaire avec seulement deux valeurs possibles, tandis qu'un octet, composé de 8 bits, peut représenter 256 valeurs différentes.
  • Objectif. Les bits sont souvent utilisés pour de simples indicateurs, des décisions binaires ou les plus petits éléments du traitement des données. Cependant, les octets sont utilisés pour stocker du texte, car chaque octet peut représenter un caractère. De plus, les octets peuvent gérer les données en morceaux plus significatifs et plus pratiques pour la plupart des tâches de calcul.
  • Complexité et représentation. Un seul bit ne peut véhiculer que des informations très limitées (0 ou 1). En revanche, un octet peut représenter une grande variété d’informations, allant des chiffres aux lettres, en passant par les caractères de contrôle dans divers systèmes de codage.

Anastasie
Spasojevic
Anastazija est une rédactrice de contenu expérimentée avec des connaissances et une passion pour cloud l'informatique, les technologies de l'information et la sécurité en ligne. À phoenixNAP, elle se concentre sur la réponse à des questions brûlantes concernant la garantie de la robustesse et de la sécurité des données pour tous les acteurs du paysage numérique.